SBOPKG

Section : (8)
Mise à jour de la version anglaise : Janvier 2009
Index - Retour à Sbopkg
 

NOM

sbopkg - Le navigateur des paquets SlackBuilds.org

 

SYNOPSIS

sbopkg [options]

 

DESCRIPTION

Sbopkg est un outil en ligne de commande ou avec dialog pour utiliser le depôt de SlackBuilds.org ("SBo"), une collection tierce de scripts SlackBuild pour compiler des paquets Slackware.

 

INSTRUCTIONS

Avant de pouvoir utiliser sbopkg, il faut créer le fichier de configuration /etc/sbopkg/sbopkg.conf. Un fichier exemple est fourni avec /etc/sbopkg/sbopkg.conf.new. Voir sbopkg.conf (5) pour plus d'information sur ce fichier de configuration.

Sbopkg peut être lancé depuis la ligne de commande en tapant simplement "sbopkg". Cela va lancer l'interface dialog, les menus affichés devraient être suffisament parlants. Le menu principal permet à l'utilisateur de se synchroniser (avec rsync) avec le dépôt de SlackBuilds.org (actuellement la taille d'une copie locale du dépôt SBo est inférieure à 50MB), de voir le journal de SlackBuilds.org, de rechercher les mises à jour possibles de paquets SBo, d'afficher le contenu du répertoire cache local où sont sauvegardés les sources, d'afficher le journal permanent des compilations et de lister ou de chercher dans la copie locale du dépôt de SBo.

Lorsque l'on choisit de naviguer dans la copie locale, on peut choisir dans quelle catégorie de programmes aller. Àprès le choix de cette catégorie, on peut voir les différents programmes disponibles de cette catégorie dans le dépôt SBo local. Sélectionner un paquet affiche un autre menu permettant de lire les fichiers README, SlackBuild, .info et slack-desc. L'utilisateur peut aussi modifier les fichiers .info et SlackBuild, les fichiers modifiés seront préservés lors d'une synchronisation.

De plus, si sbopkg est lancé avec les droits de root, l'utilisateur peut choisir de construire un paquet en utilisant le SlackBuild d'origine ou la version locale modifiée si elle existe. Si on utilise l'interface dialog et si sbopkg trouve, dans le répertoire OUTPUT, un paquet compilé pour un programme précis, il va automatiquement ajouter un nouveau choix au menu pour permettre à l'utilisateur d'installer ce paquet s'il le souhaite. L'utilisateur peut aussi décider de compiler ou compiler et installer un seul ou plusieurs paquets dans la queue de compilation. Finalement, si la variable KEEPLOG est à YES dans le fichier de configuration sbopkg.conf, un journal permanent des opérations de construction est sauvegardé dans /tmp/sbopkg-build-log.

Sbopkg peut aussi être lancé en ligne de commande sans utiliser l'interface dialog. Taper "sbopkg -h" affichera la liste des options disponibles depuis la ligne de commande.

Certaines capacités de sbopkg dépendent de binaires externes, comme un afficheur pour lire les fichiers texte quand sbopkg est lancé en ligne de commande er un éditeur pour modifier les fichiers .info et SlackBuild. La fonction affichage recherche la variable d'environnement $PAGER et si celle-ci n'est pas définie, utilise "more". De même, la fonction édition recherche la variable $EDITOR et si celle-ci n'est pas définie, utilise "vi". Si on souhaite que sbopkg utilise un autre éditeur, nano par exemple, ajouter l'information nécessaire dans ~/.bashrc, /etc/profile ou tout autre fichier de configuration similaire qui exporte la variable $EDITOR devrait suffire.

 

OPTIONS

-b PAQUET(s)
Recherche et compile PAQUET(s) à partir du dépôt SBo local. Si on indique plusieurs paquets, il faut les mettre entre guillemets, par exemple :

#sbopkg -b "toto titi"

compilera toto et ensuite titi.

-c
Affiche la liste des paquets SBo installés et les mises à jour possibles.

-d REPERTOIRE
Indique le chemin complet du REPERTOIRE contenant le dépôt SBo local.

-f
Remplace le fichier de configuration par défaut, celui de /etc/sbopkg/sbopkg.conf, par un autre fichier de configuration.

-h
Affiche cette aide.

-i PAQUET(s)
Recherche, compile et installe PAQUET(s) à partir du dépôt SBo local. Si on indique plusieurs paquets, il faut les mettre entre guillemets, les paquets seront compilés et installés dans l'ordre de la liste. Par exemple :

#sbopkg -i "toto titi"

compilera et installera toto puis compilera et installera titi. En faisant bien attention à l'ordre des paquets, il est possible de compiler et d'installer dans le bon ordre les dépendances avant le programme principal. Bien sûr, selon la nature des dépendances, cela ne sera pas toujours possible, et cette possibilité ne constitue pas une fonctionnalité garantie. Ceci dit, quand ça marche, ça aide.

-l
Affiche le fichier ChangeLog.txt de SBo et quitte.

-q PAQUET(s)
Cherche un PAQUET(s) à partir d'un extrait. Par exemple :

#sbopkg -q nv

renverra la liste des concordances, comme les paquets nvidia, konversation, et les autres paquets comportant "nv" dans leur nom. Si on indique plusieurs extraits, il faut les placer entre guillemets.

-r
Synchronise le dépôt local avec SlackBuilds.org et quitte.

-s PAQUET(s)
Cherche un PAQUET(s) par son nom précis PAQUET et s'il est trouvé affiche les fichiers README, SlackBuild, .info, et slack-desc dans cet ordre en utilisant $PAGER, "more" par défaut. Si on indique plusieurs paquets, ils doivent être entre guillemets. Par exemple :

#sbopkg -s "toto titi"

cherche toto puis titi.

-v VERSION
Définit la version de Slackware à utiliser pour la recherche dans le miroir local SBo. Les valeurs possibles sont 11.0, 12.0, 12.1, 12.2, et local. Voir la page man sbopkg.conf (5) pour plus d'information sur le dépôt "local".

 

FICHIERS

/etc/sbopkg/sbopkg.conf  - Fichier qui contient les options de configuration.

/etc/sbopkg/sbopkg-renames  - Fichier qui contient la liste des programmes du dépôt SBo qui ont été renommés.

 

VOIR AUSSI

sbopkg.conf.5 (5)

 

AUTEUR

Chess Griffin <chess@chessgriffin.com>

 

TRADUCTION

Ce document est une traduction réalisée par M.C Collilieux <mcclinews.free.fr> le 14 février 2009.

La version anglaise la plus à jour de ce document est toujours consultable via la commande : « LANG=en man 8 sbopkg ». N'hésitez pas à signaler à l'auteur ou au traducteur, selon le cas, toute erreur dans cette page de manuel.


 

Index

NOM
SYNOPSIS
DESCRIPTION
INSTRUCTIONS
OPTIONS
FICHIERS
VOIR AUSSI
AUTEUR
TRADUCTION

This document was created by man2html, using the manual pages.
Time: 20:37:18 GMT, February 14, 2009